Vietnamien

vietnam

Le vietnamien

Le vietnamien (Tiếng Việt), langue officielle du Vietnam, appartient au groupe viêt-muong, de la branche môn-khmer, de la famille des langues austroasiatiques. C’est la langue qui possède le plus de locuteurs, environ 86 millions (par rapport à la vingtaine de millions de la langue khmère). En outre, elle est parlée par 3 millions de Vietnamiens qui vivent à l’étranger, notamment en Australie, en Amérique du Nord, en Europe (France, Belgique, Suisse, Allemagne…), et en Asie (Japon, Corée…).
C’est une langue isolante, dotée d’un système de six tons, qui partage plusieurs traits syntaxiques avec les autres langues de la région.

L’histoire de la langue vietnamienne peut se résumer comme suit :
Durant la présence chinoise, du IIsiècle avant J.‑C. jusqu’au Xsiècle après J.-C., les Vietnamiens se sont servis essentiellement des idéogrammes. Ces caractères chinois étaient utilisés sans partage dans l’administration, l’enseignement, la littérature, la poésie et les rituels. Cependant le vietnamien ne cessait de se développer.
Vers la fin de cette domination (IXe-Xsiècles), une écriture vietnamienne a vu le jour, qu’on appelle Chữ Nôm. On y utilisait les caractères chinois modifiés pour figurer les sons vietnamiens. Le Nôm est considéré comme la première écriture inventée par les Vietnamiens.
Au XVe siècle, des missionnaires portugais sont arrivés au Vietnam où ils ont rencontré des difficultés langagières. Ils ont donc décidé de transcrire les sons vietnamiens au moyen des caractères latins.
Vers la fin du XVIe siècle les missionnaires français, qui ont succédé à leurs confrères portugais, ont essayé de mettre au point ce mode de transcription et parmi eux, Alexandre de Rhodes (1591-1660), originaire d’Avignon, arrivé au Vietnam en 1624, qui a publié en 1651 en Italie un Dictionnaire sur le vietnamien, en latin et en portugais, qui a fait connaître au monde entier cette nouvelle écriture vietnamienne qu’on appelle Chữ Quốc Ngữ. C’est un mode de romanisation à l’écrit des sons vietnamiens. À sa naissance, cette écriture n’était pas appréciée par les intellectuels du pays. Mais durant la présence française, le Chữ Quốc Ngữ est devenu l’écriture officielle du Vietnam. Cette écriture étant un mode de transcription inventée par les Portugais et les Français, elle ne pouvait pas, au début, traduire fidèlement les sons vietnamiens. Toutefois, depuis plus d’un siècle, les Vietnamiens n’ont cessé de la compléter et de l’améliorer pour qu’elle puisse devenir l’écriture actuelle du Vietnam. L’utilisation de l’alphabet latin est un avantage sur le plan linguistique pour les Vietnamiens.

L’étude de la langue vietnamienne, dispensée au sein du Département Asie du Sud-Est et Pacifique de l’Inalco, mène à plusieurs domaines d’études comme le commerce, la linguistique, la littérature, l’anthropologie, l’histoire, la musicologie, l’ethnologie… Par ailleurs, la section vietnamienne de l’Inalco a contribué à la promotion de la langue et de la culture vietnamiennes en organisant de nombreuses manifestations scientifiques et culturelles.

Enseignants de la section de vietnamien

Langue (INALCO)
Responsable de la composante « langue » :
• Mme ÐOÀN Cầm Thi, maître de conférences, langue et littérature vietnamiennes.

Autres enseignants :
• M. ÐÀO Huy Linh, maître de conférences, langue et linguistique vietnamiennes ;
• Mme NGUYỄN Thị Hải, maître de Langue, langue vietnamienne ;
• Mme NGUYỄN Thị Thúy An, répétitrice, langue vietnamienne.

Civilisation (INALCO)
Responsable de la composante « civilisation » :
• M. Mathieu GUÉRIN, maître de conférences, histoire contemporaine et histoire quantitative.

Autres enseignants :
• M. Philippe CORNU, chargé de cours, bouddhisme ;
• Mme Manuelle FRANCK, professeure des universités, géographie ;
• Mme Alexandra de MERSAN, maître de conférences, anthropologie ;
• Mme Marie-Sybille de VIENNE, professeure des universités, économie ;
• M. Paul WORMSER, maître de conférences, histoire de l’Asie du Sud-Est.

– Université Paris Diderot (Paris VII) :

• Mme LÊ Thị Xuyến, maître de conférences, linguistique et didactiques vietnamiennes ;
• Mme Marie GIBERT, maître de conférences, géographie du Vietnam ;
• M. Emmanuel POISSON, professeur des universités, histoire sociale et économique du Vietnam classique ;
• Mme DƯ Ngọc Ngân, professeure invitée, linguistique vietnamienne ;
• Mme NGUYỄN Thị Ngọc Dung, lectrice, langue vietnamienne ;
• Mme VŨ Mộc Duyên, chargée de cours, langue vietnamienne ;
• M. Sylvain PIERRE, chargé de cours, langue vietnamienne.

Année universitaire 2017-2018

  • ​Journée de prérentrée du département ASEP : vendredi 15 septembre 2017. Le programme précis sera mis en ligne sur la page du département début septembre.
  • Début des cours : lundi 18 septembre 2017.

Formations

Brochure de licence de vietnamien 2017-2018
(mise à jour du 21 juillet 2017, document non contractuel)
 
+ Brochure des enseignements de SHS d'Asie du Sud-Est 2017-18 (mise à jour du 13 juin 2017).
 

Brochure de master de vietnamien 2017-2018
(version du 13 juillet 2017)

• Règlements, chartes et modalités de contrôle des connaissances : cliquer ici.

Secrétariat Asie du Sud-Est et Pacifique

• Mme Ibtissam HENNY, bureau 3.27 B, Pôle des langues et civilisations, 65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris.
Tél : 01 81 70 11 35.
Le secrétariat est ouvert au public : lundi, mercredi et vendredi de 13h30 à 16h30 & mardi et jeudi de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30.

Tiếng Việt

Quelques mots en vietnamien...

Thuyền và Biển
(Xuân Quỳnh)

Chỉ có thuyền mới hiểu
Biển mênh mông nhường nào
Chỉ có biển mới biết
Thuyền đi đâu về đâu

Những ngày không gặp nhau
Biển bạc đầu thương nhớ
Những ngày không gặp nhau
Lòng thuyền đau rạn vỡ
Nếu từ giã thuyền rồi
Biển chỉ còn sóng gió

Nếu phải cách xa anh
Em chỉ còn bão tố
Nếu phải cách xa em
Anh chỉ còn bão tố
Le Bateau et la Mer
(Traduction : Danh Thành Do-Hurinville)

Seul le bateau peut comprendre
Combien immense est la mer
Seule la mer peut savoir
Où le bateau s’en va et s’en vient

Les jours où ils ne se voient pas
La mer blanchit de chagrin
Les jours où ils ne se voient pas
Le bateau a le coeur brisé de tristesse
Si le bateau quittait la mer
Il ne lui resterait plus que des orages violents

Si j’étais loin de toi
Ma vie serait égarée dans la tourmente
Si j’étais loin de toi
Ma vie serait égarée dans la tourmente

Région du monde

Région du monde - Asie et Pacifique
Nombre de locuteurs : Environ 89 millions

Actualités de cette langue à l'Inalco