Sanskrit

Le sanskrit, rameau sud-asiatique de l’indo-européen, est une des plus anciennes langues du monde, dont les textes les plus antiques, les Vedas, remontent à plus de 3500 ans. Principale langue religieuse et de culture du monde indien, le sanskrit a rayonné sur une bonne partie de l’Asie, particulièrement l’Asie du Sud-Est. Un grand nombre des langues indiennes actuelles est étroitement apparenté au sanskrit.

Pendant longtemps la culture sanskrite s’est élaborée et transmise oralement, la classe des brahmanes détenant le monopole de son enseignement. Ces conditions de pratique et de transmission hors du commun en ont fait une langue d’une exceptionnelle stabilité, qui n’a quasiment pas évolué dans ses structures depuis plus de deux mille ans, et une langue d’un extraordinaire raffinement, adaptée à traiter de tous les sujets, même les plus contemporains. Après une période de relatif déclin, au Moyen-Age, le sanskrit a connu un regain d’intérêt dans la foulée de l’orientalisme européen, depuis le XIXsiècle.

L’étude du sanskrit donne une des meilleures clés pour la compréhension du monde indien et de la civilisation indienne, telle qu’elle s’est développée en Asie du Sud, mais aussi au-delà. La connaissance du sanskrit, indispensable pour l’étude de l’Inde ancienne, l’est presque tout autant pour qui veut se donner les moyens d’une recherche et d’une perception approfondies des littératures indiennes médiévales, modernes et contemporaines, et des grandes religions du monde que sont l’hindouisme et le bouddhisme.

Bien que le sanskrit ne soit pas une langue vivante comme les autres, un élément de la vitalité des études sanskrites est depuis quelques années le développement des cours de sanskrit parlé, qui témoigne au moins que cette langue est un admirable outil adapté à de multiples usages.