Nahuatl

Nahuatl
La population mondiale est aujourd’hui de 6 milliards d’individus et le nombre de langues de 6000. Plus de la moitié de la population mondiale parle 11 langues. Autrement dit, 96 % des langues du monde sont parlées par 4 % de la population mondiale. Le nahuatl fait partie de ces langues dont il importe de maintenir l’enseignement.

La langue des Aztèques

Le nahuatl est une langue du Mexique qui appartient à la famille linguistique uto-aztec (qui comprend aussi les langues pima-tarahumar et cora-huichol parlées au Mexique, et plusieurs langues d’Amérique du Nord comme le comanche, le hopi et le papago). Le nahuatl fut la langue des Aztèques, entre 1325 et la Conquête espagnole (1519-1521) et fut la langue amérindienne qui comptait le plus de locuteurs dans la Mésoamérique ancienne. Les Aztèques connaissaient également un système graphique de mise en signes, une forme d’écriture en pictographies qui fut utilisée entre les XIVe et XVIIIe siècles et qui transcrivait la langue nahuatl d’une manière sélective.

Aux lendemains de la conquête espagnole, des notables indigènes et des éclairés ont recueilli une partie de la littérature des Aztèques en la transcrivant en caractères latins. De leur côté, les missionnaires ont appris le nahuatl afin d’évangéliser les populations indiennes et ont produit un grand nombre de textes aux XVIe et XVIIe siècles, dont beaucoup constituent des témoignages de la vie quotidienne des Aztèques avant la conquête. Ces textes forment un corpus très abondant qui a fixé ce qu’on appelle aujourd’hui le nahuatl classique. Aucune autre langue amérindienne ne dispose d’un corpus ancien aussi riche que le nahuatl. L’étude du nahuatl classique et de ses textes présente donc un intérêt particulièrement important pour la connaissance de la civilisation aztèque, de même que l’étude de l’écriture nahuatl telle qu’elle se manifeste dans les manuscrits pictographiques traditionnellement appelés « codex ».

Le nahuatl moderne, sous diverses formes dialectales, est aujourd’hui parlé par 1 376 000 locuteurs de plus de cinq ans. On peut dire qu’il représente la deuxième langue du Mexique. De plus, un grand nombre de noms de lieu jusqu’au Guatemala sont en nahuatl, et de nombreux mots en nahuatl ont été assimilés par l’espagnol parlé au Mexique, et par-delà par nos propres langues (citons par exemple les mots « tomate », « cacao », « avocat », « coyote », etc.).

Apprendre le nahuatl

L’Inalco propose à tous les étudiants et auditeurs libres 2h de cours hebdomadaires, durant toute l’année universitaire. Ils comportent une initiation à la langue nahuatl, à l’étude de textes anciens et modernes ainsi qu’à l’écriture pictographique aztèque. Ces cours permettent de délivrer des notions linguistiques et de donner à connaître la culture et la littérature nahuatl, ainsi que le système d’écriture aztèque. Ils sont ouverts à toutes les personnes souhaitant se familiariser avec une langue amérindienne et découvrir la civilisation aztèque. 

Vous avez possibilités pour vous inscrire aux cours de langue nahuatl et/ou d’écriture pictographique nahuatl à l’Inalco: 

  • Unité d’enseignement d’ouverture
  • Inscription en mineure
  • Inscription au Passeport Langues O’

Diplôme d'établissement de nahuatl 

L’Inalco propose un parcours « découverte du nahuatl » de 116 heures comprenant des cours de nahuatl classique et moderne ainsi que d’écriture pictographique et permettant la délivrance d’un diplôme d'initiation au nahuatl (1 an - 30 ECTS).  

 

Région du monde

Région du monde - Amériques
Nombre de locuteurs : 1 376 000