Arabe littéral

Détail frise rue de Lille
Les communautés linguistiques arabes pratiquent deux variétés d’arabe, l’une essentiellement à l’écrit, l’arabe dit littéraire ou littéral, l’autre essentiellement à l’oral, les arabes dialectaux, variant d’un pays à l’autre. Ce sont ces deux variétés de langue qui, indissociablement, font leur identité.

Arabe dialectal et arabe littéral

La communication immédiate, celle qui implique la voix et la présence de l’autre -en face de vous, au bout du fil -, est l’arabe dialectal, propre à chaque région. Il permet de s’ouvrir à la pulsation vivante, mouvante, de la rue, dans le monde arabe. Il est fondamental dans le quotidien. Sa connaissance est requise dans tout apprentissage sérieux de l’arabe. Mais dès qu’il s’agit de communiquer par écrit - ou de prononcer un discours officiel -, dans la presse, dans l’édition, c’est une autre variété d’arabe, l’arabe littéral, qui est utilisée. L’arabe littéral permet de communiquer à travers le temps,  d’une génération à l’autre : l’apprentissage de l’arabe littéral permet l’accès à des textes vieux de plus d’un millénaire et demi. Il permet de communiquer à travers l’espace : du golfe à l’Océan, comme dit le cliché, et, avec Internet, à travers le monde.

Un patrimoine prestigieux 

La langue écrite, l’arabe littéral, a connu divers états de langue. C’est, à l’origine, un parler transdialectal de l'Arabie antique qui a connu une immense fortune du fait d’un événement linguistique majeur : l’avènement d’un texte sacré, le Coran. Mais l’arabe littéral n’est pas seulement une langue mythique, la langue des origines et du sacré. Il est la langue d’une mémoire écrite, du prestigieux patrimoine classique.

Une langue moderne internationale

Il est surtout la langue écrite du présent : il a connu un prodigieux essor et profondément changé de visage au cours du siècle dernier grâce à la presse, aux publications de masse et à l’accès de larges couches de la population à l’enseignement, dans les sociétés arabes. Il est la langue bien vivante de la culture arabe moderne.  Il faut comparer l’arabe littéral aux grandes langues véhiculaires dont l’usage s’impose dans le monde moderne pour des besoins économiques, des besoins d’échange et des besoins culturels.  L’arabe littéral est une grande langue internationale, adoptée par exemple par Interpol comme 4ème langue internationale, après l’anglais, le français et l’espagnol.

Apprendre l'arabe littéral à l'Inalco

Une formation complète en langue et en civilisation

L'Inalco est le seul établissement en France à offrir une formation de licence d’arabe complète et poussée dans tous les registres de la langue. C’est à tous les aspects multiformes de l’arabe que notre formation tente de vous initier : langue moderne, langue classique, patrimoine classique, langue de la presse et de l’économie, littérature moderne, arabe dialectal – avec une offre très large appelée à s’enrichir, comprenant pour l’instant le tunisien, l’algérien, le marocain, le syro-libanais, l’irakien et l’égyptien – ainsi qu’une formation toute nouvelle en Maltais. Les exigences y sont élevées, tant en langue arabe qu’en civilisation (histoire, géographie, sociologie et anthropologie) que en linguistique, littérature et civilisation.

Trois variétés sont actuellement enseignées à l’Inalco : le kabyle (taqbaylit, Algérie), le Chleuh (tachelhit, Sud du Maroc) et le touareg (tamacheq, Sahara-Sahel). L’Inalco est le seul établissement en Europe qui propose un cursus complet de berbère, de la licence au doctorat.
 
Formations en arabe littéral : 
Licence LLCER, double licence arabe - hébreu , licence ASTER (arabe - sciences de la terre en bi-cursus avec l'IPGP ) 
Master LLCER ou professionnalisant
Doctorat
Diplômes d'établissement (initiation, intensif, préparation aux concours)
Formation continue pour les salariés, particuliers ou entreprises

Dès la 2ème année de licence, les étudiants peuvent également choisir un des 5 parcours professionnalisants: commerce international, communication et formation interculturelles, didactique des langues du monde et du français langue étrangère, relations internationales, traitement numérique multilingue.

Débouchés professionnels
Fonction publique, enseignement et diplomatie, organisations internationales et secteur associatif, traduction et interprétariat, commerce international, tourisme, ingénierie multilingue, édition, journalisme et communication.