Apprentissage : les avantages pour les entreprises

Recruter un apprenti présente plusieurs avantages pour l’entreprise. Il dynamise les équipes, qui peuvent compter sur un collaborateur rapidement opérationnel. L’entreprise transmet son savoir-faire et peut ainsi se pérenniser. En transmettant son expertise, elle anticipe et prépare l’avenir. L’entreprise forme à ses métiers : elle se donne les moyens de réussir encore davantage son éventuel futur recrutement. Enfin, elle accroît sa productivité sans alourdir ses charges.
Apprentissage

Les avantages et aides octroyés aux entreprises

Exonération de charges sociales

Pendant toute la durée du contrat, les entreprises sont exonérées des cotisations de sécurité sociale (part patronale et part salariale) à l’exception de la cotisation patronale d’accidents du travail. Ces exonérations peuvent être totales ou partielles selon la taille de l’entreprise et la qualité de l’employeur.
Plus d'informations

Crédit d’impôt d'apprentissage

Le crédit d’impôt est égal à 1600 € multiplié par le nombre moyen annuel d’apprentis (exemple : 4 800 € pour trois apprentis employés durant l’année d’imposition). Le calcul est effectué par année civile. Le montant du crédit d’impôt est porté à 2 200 € si l’apprenti est reconnu travailleur handicapé, quel que soit le diplôme préparé. Depuis janvier 2014 le bénéfice du crédit d’impôt apprentissage est désormais limité.
Plus d'informations

Prime à l'apprentissage

La prime à l’apprentissage a pour objectif de « faciliter et d’encourager le recrutement des apprentis et de compenser l’effort consenti par les entreprises ». Pour la région Île-de-France, le montant est fixé à 1 000 € pour 12 mois. Les conditions de versement 
 

Recruter un apprenti

Deux formations sont accessibles en alternance à l'Inalco : 
- le master professionnel Commerce international (M2)
- la licence Développement international de l'entreprise vers les marchés émergents (L3)

----
La filière de commerce international de l'Inalco existe depuis 1970 et son originalité consiste à associer étroitement un double cursus en économie et techniques de commerce international d’une part, et en langue et culture orientales d’autre part. Pourquoi choisir notre formation ? Parce qu’elle est la seule à allier un haut degré de compétence en commerce international avec une expertise linguistique et économique sur des marchés réputés difficiles d’accès. Le M2 est ouvert à l’alternance depuis la rentrée 2010. La L3 Développement international de l’entreprise vers les marchés émergents est destinée à doter les entreprises – notamment les PME-PMI - porteuses d’un projet de développement vers ces marchés des compétences commerciales et linguistiques nécessaires pour les aborder. Elle est ouverte à tout étudiant ayant validé un BAC+2 et parlant l'anglais, plus une langue enseignée à l'Inalco.
----

Les démarches pour recruter un apprenti à l'Inalco :

Deux formules d'alternances sont possibles : soit en contrat d’apprentissage (réservé aux candidats de moins de 26 ans), soit en contrat de professionnalisation (tous candidats). Le contrat d’apprentissage est signé entre l’apprenti, l’entreprise et le CFA Formasup Paris. Le contrat de professionnalisation est signé directement entre l’étudiant et l’entreprise, l’entreprise gérant les questions financières de la formation via son organisme paritaire collecteur agréé (OPCA). S'il a plus de 26 ans, le candidat au contrat de professionnalisation doit être au préalable inscrit à Pôle Emploi.

Premier cas // L'entreprise a un besoin de recrutement, mais n'a pas encore de candidat :
Elle peut s'adresser directement à l'Inalco en contactant les responsables ci-dessous. L'équipe pédagogique organisera le recrutement en tenant compte des profils de candidats souhaités (proposition d'envoi de cv book, autres modalités sur mesure).
Julien Vercueil, responsable de la licence professionnelle marchés émergents
Marie Battini, directrice des études de la filière Commerce Internationale

Deuxième cas // L'entreprise a déjà retenu un candidat à l'alternance :
Le candidat envoie son dossier à l'équipe pédagogique. Si son dossier universitaire est retenu, une place lui est réservée dans la formation pour la rentrée prochaine et l'inscription administrative peut commencer.