Licence pro Marchés émergents

La licence professionnelle Marchés émergents est ouverte à tout étudiant ayant validé un BAC+2 et parlant l'anglais, plus une langue enseignée à l'Inalco. Accessible en alternance, elle vise l'insertion professionnelle à BAC +3.

Shanghai
  • La licence professionnelle Marchés émergents s'adresse aux étudiants de l’établissement de niveau L2 minimum et aux étudiants extérieurs possédant le bagage linguistique et technique requis. Elle leur ouvre ainsi la possibilité d'une insertion professionnelle directe avec un diplôme BAC+3, à l'international.
 

Un objectif prioritaire : l'insertion professionnelle immédiate

 
  • La licence professionnelle " Développement international de l’entreprise vers les marchés émergents" est destinée à doter les entreprises – notamment les PME-PMI - porteuses d’un projet de développement vers ces marchés des compétences commerciales et linguistiques nécessaires pour les aborder.
  • Elle a pour finalité l'insertion professionnelle immédiate des étudiants. Pour cela, elle s'appuie sur la combinaison de l'offre de formation linguistique de l'Inalco et des formations aux techniques du commerce international proposées par la filière Commerce international. 
  • La formation est accessible en alternance avec des contrats de professionnalisation et d'apprentissage (soutenus par la Région Ile-de-France), elle constitue une stratégie d'insertion particulièrement forte et profitable à l'étudiant.
  • Ci-dessous un lien vers le texte du ministère de l'enseignement supérieur consacré aux licences professionnelles :
    http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid20181/licence-profession...
présentation résumée de la licence pro "marchés émergents" de l'inalco
 

Calendrier prévisionnel 2017-2018 :

Le calendrier prévisionnel de la formation montre les grandes étapes de l'organisation de la formation au long de l'année 2017-2018. Il est susceptible de modifications à la marge.
 


Ci-dessous le calendrier 2016-2017 : 

Les compétences professionnelles à consolider durant la formation

Ci-dessous est présentée une liste indicative des compétences professionnelles acquises au cours de la formation ("UE" : Unité d'enseignement) :

UE 1. Langues et cultures de l’international

  • Communiquer efficacement à l'écrit et à l'oral en anglais et dans au moins une autre langue étrangère pratiquée dans les économies émergentes
  • Maîtriser les outils de la communication interculturelle
  • Définir et développer son projet professionnel 

UE 2. Expertise des marchés émergents
  • Intégrer la connaissance pratique des différences culturelles à son comportement professionnel
  • Réaliser une étude de marché à l’international
  • Mettre en œuvre une démarche projet
  • Analyser les caractéristiques propres des économies émergentes
  • Intégrer les évaluations du risque pays dans l’approche des marchés émergents
  • Mettre en œuvre les méthodes de commercialisation à l’international
  • Réaliser une consultation de fournisseurs
  • Mettre en oeuvre les principaux outils de la logistique du «Grand Export»
  • Négocier dans un contexte multiculturel et en langue étrangère
  • S’acquitter des principales formalités douanières à l’export et à l’import 

UE 3. Développement commercial vers les marchés émergents
  • Intégrer le cadre géopolitique et institutionnel à l’analyse des économies émergentes
  • Mettre en oeuvre les techniques usuelles de veille d'entreprise à l'international
  • Assurer la relation et le suivi client dans les marchés émergents
  • Mettre en œuvre les techniques de financement des opérations de commerce international
  • Appréhender et gérer les risques économiques et commerciaux sur les marchés émergents
  • Mettre en œuvre les outils de couverture des opérations de commerce international 

UE 4. Applications et insertion professionnelles
  • Maîtriser la communication d'affaires en langues étrangères
  • Etablir et contrôler l’exécution d’un budget
  • Mener à bien une mission professionnelle de longue durée (démarche projet) dans le cadre d'un organisme lié aux marchés émergents
  • Construire ses objectifs professionnels et mettre en oeuvre les techniques appropriées pour les atteindre

Une équipe pédagogique diversifiée


Les enseignants titulaires de la filière Commerce international participent à la formation. L’équipe pédagogique est renforcée par des enseignants titulaires d’autres filières et départements de l’Inalco (Relations internationales, Chinois, Hindi, Russe, etc.) et d’autres enseignants  internes et externes à la COMUE Université Sorbonne Paris Cité.

L'équipe est complétée par des intervenants professionnels recrutés pour leurs compétences pédagogiques et professionnelles dans les domaines couverts par le diplôme. Ils sont chefs d'entreprises, cadres commerciaux, formateurs, consultants,... et ont une expérience de terrain solide, qu'ils transmettent aux étudiants. Des intervenants ponctuels renforcent l'équipe par le biais de témoignages, tables rondes, séance d'échanges avec le monde professionnel organisées avec les organismes partenaires (notamment les Conseillers du Commerce Extérieur de la France).
 

Ci-dessous les notices biographiques courtes des intervenants :

 
  • Célestin DIABANGOUAYA (Anglais, anglais des affaires)
Depuis Septembre 2011, enseignant - coordonnateur des enseignements d’anglais de la filière Commerce International (Anciennement « Centre De Préparation Aux Echanges Internationaux » (CPEI)) de l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales à Paris (Langues’O).

Thèse de doctorat-Université Paris 3 Sorbonne - Université de Rouen. Déc 1997. Titre : La Marginalité dans l’œuvre Romanesque de Cyprian Ekwensi ; thèse publiée aux Presses Universitaires du Septentrion en 1999.

Publication(s) :
« Ogabu-Lagos-Ogabu ou le voyage picaresque de Jagua Nana dans le roman éponyme de Cyprian Odiatu Duaka Ekwensi » Nodus.Sciendi. Volume 13ième , Août 2015 ISSN 2308-7676.

« Les points de vue narratifs chez Cyprian Ekwensi » in Commonwealth, Vol 20, N°2 Spring 1998.


Membre adhérent de La Société des Anglicistes de l’Enseignement Supérieur (SAES), la Société d’Etudes des Pays du Commonwealth (SEPC), l’Association pour l’Etude des Littératures  Africaines (APELA).
 
  • Jean GÉRIN (Projet professionnel à l’international, Veille d’entreprise : méthodes et outils)   

40 ans d’expérience dans l’industrie pétrolière internationale (Groupe Elf-Aquitaine / Total), dont 30 ans passés à l’étranger dans 7 pays (Inde, Libye, Iran, Egypte, Pays-Bas, Congo, Russie) notamment comme Directeur Général de plusieurs filiales à l’étranger  et, à Paris, membre du comex de la Branche Exploration-Production du Groupe, comme  Secrétaire Général, avec notamment, l’organisation, l’audit des filiales, la communication interne et externe…

A séjourné dix ans en Russie, d’abord pour Elf-Aquitaine, puis dans le groupe pétrolier russe  Yukos, enfin comme fondateur / partenaire d’une société de consulting pétrolier pour la Russie et l’Asie Centrale.

De retour en France depuis 2009 a été notamment Senior Advisor auprès du Boston Consulting Group.

Conseiller du Commerce extérieur de la France depuis 1982.

Fort de cette expérience de management international et multiculturel, participe depuis plusieurs années, principalement à l’Inalco dont il est membre du Conseil d’Administration, à des actions de formation et de partage d’expérience auprès d’étudiants en Commerce International.

 
  • Christophe HÉMERY (Approches stratégiques, prospection, gestion de projet, veille d’entreprise, relation clients sur les marchés émergents)

Professeur Associé à l’INALCO, Christophe Hémery est responsable Marketing & Développement « Emerging Markets » du cabinet d’audit et de conseil EY (ex-Ernst & Young) en France. Il a une longue expérience des opérations et du marketing international, des environnements multiculturels et de la collecte, du traitement et de la diffusion de l’information.

Avant de rejoindre EY, Christophe Hémery a établi un réseau de banques correspondantes en Asie du sud pour la branche parisienne de la banque bahrainie Arab Banking Corporation (ABC). Il a aussi été consultant senior et directeur de production chez le courtier en information économique et commerciale finlandais Esmerk, puis consultant freelance et journaliste, notamment en Ethiopie. Il a par ailleurs une longue expérience des relations franco-indiennes. En plus d’ABC, il a travaillé pour une grande variété d’organisations publiques et privées en relation avec l’Inde.

Il a créé et dirigé la cellule Market and Competitive Intelligence Services d’EY France de 1999 à 2009.

Formation : Sciences et techniques de l’information et de la documentation (CNAM), Management de l’export (Dauphine), Relations internationales (Langues’O), Hindi (Sorbonne)

Dernières publications :
Air & Cosmos, février 2015, Marché indien de l’aéronautique et défense: Le nouveau paradigme                 
2014 Agence française des investissements internationaux, Quand la Chine investit en France (avril, mention), L'attractivité des BRIC mise à mal (mars, citation)
2013 Fusions-Acquisitions Magazine, décembre, Les clés d’une acquisition réussie en Inde
 
  • Lidia KOLZOUN (Russe, russe des affaires)
 
 
  • Hubert MARTINI (Couverture des opérations de « Grand Export »)
 
 
  • Bénédicte PARVAZ-AHMAD (Hindi, hindi des affaires)

Depuis septembre 2012, chargée de cour en hindi (département Asie du Sud), Institut National des Langues et Civilisations Orientales à Paris (Langues’O)
Depuis 2006 : traductrice et interprète en hindi, ourdou et pendjabi.
 
2014 : master pro traduction, rédaction et médiation multilingue, INALCO
2016 : master recherche sciences du langage, INALCO
Thèse de doctorat en cours à l’INALCO (école doctorale ER-TIM) Titre : Elaboration d’une terminologie localisée pour l’aide à l’accès au droit des migrants hindiphones, ourdouphones et pendjabiphones.

 
  •  Michel LACROIX (Informatique)
 
 
  • Shaojing PROUVOST LI (Chinois, chinois des affaires)

·      Professeur chinoise (chinois et chinois des affaires) justifiant d’un excellent niveau d’anglais comme de français

·       Nombreuses expériences dans l'enseignement des langues au sein d’écoles françaises comme chinoises (pour tous niveaux : débutant – avancé, LV1/2/3, HSK…et tout public : enfants; adultes, professionnels)

·       Maîtrise de nombreux supports pédagogiques multilingues

Création de supports d’enseignement répondant spécifiquement aux besoins des élèves et étudiants
Expériences professionnelles de la traduction et de l’interprétariat
 
  • Jean-Louis TRUEL (Organisation logistique et marchés émergents, financements  des opérations à l’international)

Jean-Louis Truel a une double expérience du monde de l’entreprise et de l’enseignement universitaire. Il a effectué une grande partie de sa carrière en entreprise, en charge des questions stratégiques et internationales au sein d’un groupe multinational et de PME innovantes. Depuis 2004 il a une activité d’accompagnement pour le développement international des entreprises et de conseil sur les questions de politique d’innovation en Europe et en Russie

Il enseigne également le management international et la politique économique dans plusieurs universités en France – Université Paris Est-Créteil, Inalco – et à l’étranger – Université de Finance à Moscou, Université Technique de Volgograd, Université Normale  de Fuzhou.

Jean-Louis Truel est également vice-président du Cercle Kondratieff, association regroupant des responsables d’entreprises, des universitaires et des décideurs publics impliqués dans les relations avec la Russie.

Dernières publications :

«The link between innovation and new industrialisation», Integration of production, science and education and re-industrialisation of the Russian economy, Neland, Moscou, mars 2015, pp. 78-87.

Réussir vos négociations en Russie. Contribution à l’ouvrage collectif du Cercle Kondratieff AFNOR- Paris, mars 2014.

« Soutien aux PME innovantes: le problème de l’accès à un financement pérenne » Vie et Science Economique, Paris,  décembre 2007, pp. 159-167.

 
  • Julien VERCUEIL (Analyse économique des pays émergents, veille d’entreprise)

·      Directeur de la filière « commerce international » de l’INALCO depuis octobre 2015. Fondateur et directeur de la licence professionnelle « marchés émergents ».

·      Agrégé d’économie et gestion, docteur en sciences économiques, maître de conférences habilité à diriger des recherches à l’INALCO.

·      Rédacteur en chef adjoint de la Revue de la régulation (CNRS).

·      Domaines de recherches et de publications : économie institutionnelle, économie de la Russie et des Etats post-soviétiques, analyse comparative des trajectoires d’émergence économique.

·      Nombreuses interventions en entreprises sur la thématique de l’environnement économique des affaires dans les pays émergents et en France. Plus de 120 communications et publications nationales et internationales.

·      Dernières publications scientifiques directement liées aux enseignements de licence pro "marchés émergents" :

Les pays émergents. Brésil-Russie-Inde-Chine... Mutations économiques, crises et nouveaux défis. Bréal, décembre 2015 (4ème édition, 276 p.).

« De la Russie à la Chine ? Le basculement énergétique de l'Asie centrale», Mondes en développement, 1/2015 (n°169), p. 47-60. DOI : 10.3917/med.169.0047

« Could Russia become more innovative ? Coordinating key actors of the innovation system », Post Communist Economies, 26:4, 498-521 (December 2014), DOI:10.1080/14631377.2014.964464.

« Russie : la « stratégie 2020 » en question. Une analyse du substrat productif et financier de la politique industrielle », Revue d’Études Comparatives Est-Ouest, vol. 44, n°1, mars 2013, 169-194.

«  Vers une économie institutionnelle du changement : clarifier les concepts et leur articulation », Économie appliquée,  Tome LXVI, n°1, 2013, 31-57.

« Que nous apprennent les BRIC ? Trois conjectures sur les économies émergentes », Mondes en Développement, Vol. 40, 2012/2, n°158, p. 25-34.
 

L'organisation des enseignements (maquette pédagogique)


U.E.1. Langues et cultures de l'international (120 h, 15 ECTS)
Module 1. Langue orientale*
Module 2. Anglais
Module 3. Langue orientale des affaires
Module 4. Anglais des affaires
Module 5. Projet professionnel à l’international
* exemples de langues orientales d'accès à la lp : Chinois, Japonais, Russe, Coréen, Arabe, Hindi, Turc,...

U.E.2. Expertise des marchés émergents (130 h, 15 ECTS)                
Module 6.  Analyse économique des marchés émergents avec : Échanges avec le milieu professionnel et compétences transverses
Module 7. Approches stratégiques et opérationnelles des marchés émergents
Module 8. Prospection et négociation commerciales dans un cadre interculturel
Module 9. Organisation logistique et marchés émergents

U.E. 3. Développement commercial vers les marchés émergents (110 h, 15 ECTS)
Module 10. Veille d’entreprise sur les pays émergents : méthodes et outils
Module 11. Gestion de la relation client sur les marchés émergents
Module 12. Financement des opérations de commerce international
Module 13. La couverture des opérations de « Grand Export »

U.E. 4. Applications et insertion professionnelles (70 h hors projets tuteurés et alternance, 15 ECTS)
Module 14. Langues orientales d'affaires
Module 15. Anglais des affaires
Module 16. Projets tuteurés avec : échanges avec le milieu professionnel et compétences transverses (voir détails ci-dessous)
Module 17.  Mémoire professionnel
 

Des modalités pédagogiques spécifiques

 

  • La formation est proposée en alternance : contrats de professionnalisation et contrats d’apprentissage (soutenus par la Région Ile de France).
  • Dans le cadre du module « projet professionnel à l’international » et des modules « échanges avec le milieu professionnel et compétences transverses », des ateliers permettent à des petits groupes d’étudiants de bénéficier de séances de tutorat par des intervenants professionnels (exemples : simulations d’entretiens d’embauche, y compris au sein des entreprises), ou pour réaliser des études de cas (exemple : module « veille d’entreprise sur les pays émergents»).
  • Le projet tuteuré (M16) : le projet tuteuré amène l'étudiant à engager (seul ou en binôme) une démarche projet en relation avec une organisation commanditaire (en général, l'entreprise d'accueil) sur une durée longue (plusieurs mois). Les objectifs, le calendrier et les moyens sont définis avec le correspondant entreprise, pour encadrer et accompagner la mission (étude de faisabilité, prospection, préparation d’un événement, aide à la décision, etc.). L’étudiant réalise le projet et rédige un rapport de mission. 
  • Exemples de missions réalisées par les étudiants en 2015-2016 :
  • étude de prospection et de faisabilité pour la commercialisation de solutions de santé connectée en Inde et en Chine. Entreprise partenaire donneur d'ordre : start-up de la région parisienne
  • étude concurrentielle des implantations et stratégies de développement dans plusieurs pays d'Afrique du Nord et d'Afrique sub-Saharienne. Entreprise partenaire donneur d'ordre : cabinet de conseil de la région parisienne.
  • Le mémoire professionnel d'alternance (M17) : l'organisme d'accueil de l’alternant est une organisation / entreprise dont l’activité est tournée de manière significative  vers au moins une économie émergente. Thèmes possibles des missions de l'alternant : prospection, aide à la décision, étude commerciale, négociation, suivi d’opérations liées aux marchés émergents. Le mémoire professionnel est un rapport individuel soutenu devant un jury composé d’enseignants et de membres de l’entreprise. Dans le cas de la réalisation d'un stage (16 semaines), le rapport de stage remplace le mémoire professionnel.
  • Exemple de missions réalisées par les étudiants en 2015-2016 :
  • mission de développement commercial à l'international, prospection commerciale, suivi de relation clients et fournisseurs à l'international. Entreprises d'accueil : EPIC de la région parisienne, PME d'import export de la région parisienne. 

Le contrôle des connaissances et la validation du diplôme

Règlement des études et régime des examens de la licence professionnelle (conforme aux textes ministériels établissant les licences professionnelles - Arrêté du 17 novembre 1999 modifié portant création du diplôme de Licence professionnelle ) :
  • Délivrance de la licence professionnelle
La licence professionnelle est décernée aux étudiants qui ont obtenu à la fois une moyenne générale annuelle égale ou supérieure à 10 sur 20 (comprenant toutes les unités d’enseignement) et une moyenne générale égale ou supérieure à 10 sur 20 à l’ensemble constitué du projet tuteuré et du mémoire professionnel (formation en alternance) ou du rapport de stage.
  • Jurys  
Le contrôle continu est semestrialisé. La licence étant à effectifs limités, le jury se prononce sur les demandes d'autorisation de redoublement.
  • Compensation  
La compensation entre les éléments constitutifs d’une unité d’enseignement (les modules), d’une part, et les unités d’enseignement, d’autre part, s’effectue sans note éliminatoire.
  • Capitalisation
Lorsque la licence professionnelle n’a pas été obtenue, les unités d’enseignement dans lesquelles la moyenne de 10 sur 20 a été obtenue sont capitalisables. Ces unités d’enseignement font l’objet d’une attestation délivrée par l’établissement.
  • Moyenne semestrielle
La moyenne du semestre est calculée en tenant compte des coefficients de chaque module. Ces coefficients sont alignés sur les crédits ECTS.
  • Validation des UE et crédits européens (ECTS)
Chaque unité d’enseignement est affectée d’une valeur en crédits européens (ECTS). Une UE est validée et capitalisable, c’est-à-dire définitivement acquise, lorsque l’étudiant a obtenu une moyenne pondérée supérieure ou égale à 10 sur 20 par compensation entre chaque matière de l’UE. Chaque UE validée permet à l’étudiant d’acquérir les crédits européens correspondants. Si les matières constitutives des UE non validées ont une valeur en crédits européens, ceux-ci sont capitalisables lorsque les notes obtenues sont supérieures ou égales à 10 sur 20.
  • Absences  
La présence à tous les cours et examens est obligatoire et contrôlée. Toute absence ne peut être justifiée que par un document authentifiable et soumis à l’appréciation du responsable de la formation. Une (et une seule) session de rattrapage est organisée en cas d'absence dûment justifiée à un examen.


 

Pour les candidats : comment postuler ?

Dans cette rubrique figurent les informations à connaître pour postuler à la licence professionnelle "marchés émergents"

  • Le recrutement se fait en trois étapes :

Etape "Dossier". Le dossier de candidature est examiné par l'équipe pédagogique
Etape "Entretien".
L'étudiant pré-retenu est convoqué à un entretien d'admissibilité avec les responsables de la formation
Etape "Contrat". L'étudiant décroche un contrat d'alternance (apprentissage ou contrat de professionnalisation) avec une entreprise.

Attention : l'Etape "Contrat" peut avoir lieu avant ou pendant les deux autres étapes. Vous pouvez très bien trouver votre entreprise avant l'entretien d'admissibilité en licence pro, ce qui sera alors un atout pour votre candidature. N
'attendez donc pas l'entretien pour chercher une entreprise... Et sachez que l'Inalco peut vous aider dans vos recherches (en particulier le Service d'Information, d'Orientation et d'Insertion Professionnelle, ou SIOIP).
 
  • Les qualités requises du candidat :

- un réel intérêt pour l'international, une ouverture d'esprit et un goût pour l'altérité
- des idées concrètes sur son projet professionnel, sur la formation visée et sur le lien entre les deux
- des capacités d'écoute et de réflexion, mais aussi de décision
- des capacités d'organisation et de travail en équipe
- l'esprit d'entreprendre, alliant dynamisme et optimisme raisonné.
- la volonté de s'insérer dans le monde du travail au terme de l'année d'études à l'Inalco
 
  • Trois vagues de recrutement sont organisées pour la rentrée 2017:
Première vague : du lundi 15 mai 2017 au mardi 6 juin 2017.
- Deuxième vague : du lundi 19 juin 2017 au vendredi 7 juillet 2017
- Troisième vague : du mercredi 23 août 2017 au lundi 4 septembre 2017


Les entretiens d'admissibilité sont organisés pour chaque vague. Veillez à être joignable pour la bonne organisation de ces entretiens. Votre dossier de candidature (bientôt téléchargeable sur ce site) devra être envoyé par mail à l'adresse suivante: delphine.relave@inalco.fr  en un seul fichier pdf ET par courrier à l'adresse ci-dessous :
 
A l'attention de Mme Delphine Relave
Bureau 3.25. Licence professionnelle "Développement international de l'entreprise vers les marchés émergents"
Inalco
65 rue des Grands Moulins
CS 21351 75214 Paris Cedex 13

Attention : le dossier de candidature à télécharger pour 2017-2018 sera bientôt disponible dans cette rubrique

Conseils pour la recherche de l'entreprise d'alternance


Recherche de l'entreprise :
 

  • Utilisez les bases de données et les sites recensant les entreprises qui vous intéressent. Lisez la presse professionnelle spécialisée (Le MOCI, Classe Export, Les Echos, La Tribune, etc.). Profitez des salons et événements professionnels ouverts aux public pour rencontrer des entreprises et leur présenter votre projet. 
  • Utilisez le réseau de proches (amis, connaissances, familles) et faites connaître au plus tôt votre projet. Laissez vos coordonnées. 
  • Repérez les entreprises dynamiques du moment sur les pays qui vous intéressent en écoutant la radio et en lisant la presse, générale comme spécialisée, nationale comme locale. Classez ces entreprises intéressantes par ordre de priorité.
 

Avant l'entretien entreprise :
 

  • Documentez-vous sur l'entreprise : site internet, directeur, effectifs, stratégies, implantations existantes, projets. Adaptez votre cv et votre lettre de motivation à votre interlocuteur. 
  • Mettez-vous à la place du recruteur : quels sont ses besoins ? Comment pouvez-vous y répondre ? Comment l'Inalco peut-il y répondre ? Réfléchissez à deux ou trois projets de mission que vous pourriez soumettre à l'entreprise pour le démarrage de l'alternance en septembre. Proposez ces projets à la critique et aux conseils de votre entourage.
  • Exemples de missions en entreprises réalisées par des étudiants de licence professionnelle "Marchés Emergents" : prospection commerciale, (assistant à la) préparation d'un projet d'implantation, administration des ventes vers des pays émergents, assistant responsable commercial de zone, assistant responsable achats, prospection achats, suivi de comptes clients pour un transitaire, etc. Reportez-vous aux onglets "compétences professionnelles" et "débouchés professionnels" pour compléter la liste.    

Après l'entretien avec l'entreprise :

  • Gardez une trace écrite de l'entretien : conditions, impressions, points qui ont intéressé le recruteur, points à travailler pour les prochaines fois...A défaut de retour immédiat, n'hésitez pas à relancer votre contact quelques jours après pour avoir des précisions sur son appréciation de l'entretien. 
  • Tenez au courant votre interlocuteur Inalco de l'avancement de vos démarches.

Espace entreprises : que faut-il savoir sur les contrats d'alternance ?

 

  • La formation et le suivi de l'alternant

La formation en licence professionnelle à l'Inalco est la même pour les étudiants en contrats de professionnalisation et pour les étudiants en contrat d'apprentissage. Les deux types d'étudiants bénéficieront aussi du même dispositif de suivi. Dans les deux cas, l'étudiant est encadré par un tuteur enseignant à l'Inalco et par un tuteur professionnel désigné dans son entreprise.

  • Les outils de communication Inalco / Entreprise

Le tuteur enseignant et le tuteur entreprise sont mis en relation dès le début de la formation. Leur relation est garante de la qualité du suivi de l'étudiant alternant. Des rendez-vous périodiques sont organisés, à l'échelle des tuteurs comme à celle de la formation dans son ensemble,  pour rendre le suivi opérationnel et tirer les enseignements des expériences tirées des deux volets de formation (Inalco et entreprise) de l'alternant.

En outre, conformément à la réglementation, un livret d’alternance sert de lien entre l’Inalco et l’entreprise d’accueil. En fonction des besoins, d'autres dispositifs pourront être mis en oeuvre pour compléter le suivi de la relation entreprise / formation. Une soutenance de mémoire professionnel est organisée en fin d'année d'alternance. Elle est l'occasion pour l'équipe pédagogique de tirer un bilan de l'année avec les responsables de l'entreprise.

  • Droits d'inscription, rémunération et coût de la formation à l'Inalco

Les étudiants en contrat d’apprentissage sont exonérés des droits d’inscription mais les étudiants en contrat de professionnalisation ne le sont pas. Les entreprises participent au coût de la formation. Dans le cas d’un contrat d’apprentissage, le coût fixé pour ce niveau (bac+3 et 440 heures de formation) est de 5 593 euros dans la limite disponible de la part « quota » de sa taxe d’apprentissage. Dans le cas d’un contrat de professionnalisation, les entreprises participent au coût de la formation via leurs OPCA, sur la base d'un tarif horaire fixé par le conseil d'administration de l'Inalco 

La rémunération des apprentis est fixée à 61% du Smic (ou plus selon la convention collective en vigueur) pour le contrat d’apprentissage 100 % Smic (ou plus selon la convention collective) pour le contrat de professionnalisation des plus de 26 ans. Les étudiants-apprentis ont le statut de salarié. La durée légale du travail hebdomadaire est de 35 h par semaine. 

Liens et documents complémentaires : 
Lien vers le CFA FORMASUP PARIS
Informations officielles sur le contrat d'apprentissage
Informations officielles sur le contrat de professionnalisation
Lien vers la fiche RNCP de la licence professionnelle "Marchés Emergents"

Espace entreprises : quelles démarches pour recruter un alternant ?

  • Pour recruter un étudiant en alternance, deux formules existent : le contrat d'alternance et le contrat d'apprentissage.
  • Le contrat d’apprentissage est signé entre l’apprenti, l’entreprise et le CFA Formasup Paris.
  • Le contrat de professionnalisation est signé directement entre l’étudiant et l’entreprise, l’entreprise gérant les questions financières de la formation via son Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA). S'il a plus de 26 ans, le candidat au contrat de professionnalisation doit être au préalable inscrit à Pôle Emploi.
  • Comment recruter un alternant :
1. Si l'entreprise a un besoin de recrutement, mais pas de candidat : elle peut s'adresser directement à l'Inalco.
  • Par mail :
  • julien.vercueil@inalco.fr (directeur de la licence professionnelle "marchés émergents")
  • marie.battini@inalco.fr (directrice des études de la filière Commerce International)
  • delphine.relave@inalco.fr (responsable administrative de la licence professionnelle "marchés émergents")
  • Utiliser le Modèle de proposition de contrat téléchargeable au pied de cette page. Le télécharger, le renseigner puis le renvoyer par mail.
  • Par courrier postal :
  • Renvoyer le modèle de proposition de contrat ci-dessous à Madame Delphine Relave - Bureau 3.24. Licence professionnelle "Développement international de l'entreprise vers les marchés émergents" - 65, rue des Grands Moulins - CS 21351 75214 Paris Cedex 13.
  • L'équipe pédagogique organisera le recrutement en tenant compte des profils de candidats souhaités. En fonction des besoins de l'entreprise, elle peut procéder à l'envoi de cv book, ou définir avec elle d'autres modalités d'accompagnement sur mesure du recrutement.
Document à télécharger pour les entreprises ayant une proposition de contrat d'alternance pour la licence professionnelle "marchés émergents"
 

2. Si l'entreprise a déjà retenu un candidat à l'alternance, l'étudiant envoie son dossier à l'équipe pédagogique en l'accompagnant du modèle de proposition de contrat ci-dessus rempli et signé sur lequel figure son nom et ses coordonnées.
  • Si son dossier universitaire est retenu par l'équipe pédagogique, une place lui est réservée dans la formation pour la rentrée prochaine :  l'inscription administrative peut avoir lieu. 

Documents complémentaires en téléchargement

Ci-dessous plusieurs documents téléchargeables sur la formation :
Eléments d'information sur le potentiel de développement commercial vers les émergents
 
Aperçu des compétences professionnelles développées en lien avec les débouchés de la formation
 
Prototype de fiche RNCP de la licence professionnelle marchés émergents (l'original, qui seul fait foi, est sur le site du CNCP)
fiche_licence_pro_inalco_2017.pdf
Fiche explicative concernant la licence professionnelle marchés émergents
 

Contact

Secrétariat pédagogique

    • Delphine RELAVE
    • 01 81 70 11 41
    • Bureau 3.25
65 rue des Grands Moulins
75013 Paris

"S'inscrire en formation continue"

S'inscrire en formation continue
Cours de langue, certificats en chinois, arabe et japonais, formations sur mesure, validation des acquis de l’expérience, reprise d’études et alternance