Présentation

Le département Asie du Sud-Est et Pacifique comprend 8 sections, organisées en 2 sous-ensembles : Asie du Sud-Est et Pacifique.
Musée national de Phnom Penh
 

Y sont enseignés le bisaya (cebuano), le birman, le bislama, le cham (căm), le drehu (lifou), le filipino (tagalog), l’ilokano, l’indonésien-malaisien, le khmer (cambodgien), le lao (laotien), le môn, le siamois (thaï), le tahitien, le taï lü et le vietnamien.
   Ce département, dont le domaine s’étend des zones limitrophes du sud de la Chine et de l'est du sous-continent indien au tropique du Capricorne, présente une mosaïque linguistique, ethnique et culturelle d’Austroasiatiques, d’Austronésiens, de Taï-Kadaï et de Tibéto-Birmans avec, pour dominante, la vitalité constante des langues et des cultures originelles, toujours enrichies, mais jamais submergées, par les grands courants de civilisation qui les ont influencées.
    L’lnde, la Chine et l’Occident ont vu leurs apports culturels, linguistiques et religieux intégrés au fonds ancien pour produire des cultures où fleurissent les spéculations philosophiques du bouddhisme et de l’islam, la ferveur chrétienne, aussi bien que les cultes animistes les plus concrets, la poésie la plus raffinée à côté des contes les plus réalistes, où l’oral et l’écrit se relient sans cesse, où les langues ont scellé leur originalité d’une écriture qui leur est propre. Diversité des peuples, des langues et des cultures, c’est bien le trait essentiel de l’Asie du Sud-Est et de la zone Pacifique, que l’évolution politique et économique actuelle appelle à jouer un rôle de plus en plus important dans les années à venir.
   Dans le domaine sud-est asiatique, l’étude (voir rubrique « formations » pour les brochures) du birman, du filipino, de l’indonésien-malaisien, du khmer, du lao, du siamois et du vietnamien peut se faire dans le cadre de la licence européenne, tout comme des diplômes d’établissement. Le bisaya et l’ilocano sont proposés en initiation dans le cadre de la licence ou du diplôme INALCO de filipino. Le cham est proposé en initiation, il peut intéresser particulièrement les étudiants de vietnamien  — le centre du Vietnam actuel étant le berceau de la civilisation chame avec toujours un peuplement cham —, tout comme les étudiants de khmer — une importante minorité chame vivant au Cambodge. Mais l’étude de cette langue de la famille austronésienne peut également trouver son public auprès des étudiants d’indonésien-malaisien, de filipino, de malgache ou de tahitien. L’initiation au môn — pour l’instant suspendue — est d'un grand intérêt pour les étudiants de khmer, les deux langues faisant partie de la même famille en linguistique, les étudiants en birman, car l’écriture birmane dérive de la mône et il existe toujours un État môn dans l’Union birmane, mais aussi les étudiants de siamois, une grande partie de la Thaïlande actuelle étant peuplée de Môns avant l’arrivée des populations thaïes et des Môns s’étant installés ou réinstallés au Siam au cours des siècles. L’initiation à l’écriture du taï lu bénéficie tout particulièrement aux étudiants de siamois et de lao.
   Dans le domaine Pacifique, l’INALCO propose une licence ou des diplômes d’établissement avec l’apprentissage conjoint du drehu et du tahitien, dans le cadre d’un cursus océanien. En première année, une initiation d’1h30 au bislama est également proposée en enseignement d’approfondissement ou d’ouverture (langue océanienne non austronésienne).
   Des cours de base dans chacune des langues proposées ci-dessus peuvent être pris comme UE libres.
   À l’INALCO, dans le cadre de la licence européenne sous la forme d’une licence à parcours régional (licence LLCER), l’enseignement de la langue va de pair avec une solide formation dans la culture portant ces langues, grâce à des cours de civilisation couvrant des domaines aussi variés que l’histoire, la géographie, l’anthropologie, l’histoire de religions, l’économie, la linguistique, etc. L’apprentissage d’une langue au sein du département ASEP peut aussi se faire dans le cadre d’une licence à parcours professionnalisant en commerce international, en communication et formation interculturelle, en didactique du français langue étrangère, en relations internationales et en traitement numérique multilingue.
  Enfin, suite à une licence dans le département ASEP, l’INALCO propose également six formations en master (masters I et II) et un cursus doctoral.
 

Contact

Secrétariat pédagogique

    • Ibtissam HENNY
    • 01 81 70 11 35
    • Bureau 3.27B
65 rue des Grands Moulins
75013 Paris