Turquie : Difficile apprentissage de la démocratie

Turquie : Difficile apprentissage de la démocratie

Dans son désormais long voyage républicain la Turquie est entrée dans une importante zone de turbulence : l’EI, le PKK et la confrérie Gülen la conduisent à être présente sur trois fronts différents. Les deux premiers sont combattus militairement, les derniers par un arsenal qui mobilise tout l’appareil de l’Etat. L’Etat d’urgence est prolongé. Des dizaines de journalistes, d’universitaires, d’écrivains sont en prison. C’est dans ce contexte (résumé rédigé en janvier 2017) qu’une série d’amendements constitutionnels sont susceptibles de conduire à un référendum et un régime présidentiel. Des changements dans les alliances héritées de l’après deuxième guerre mondiale sont à l’ordre du jour. La démocratie et les libertés risquent de ne pas en être les premiers bénéficiaires

Par SALOM Jack, maître de conférences à l'Inalco
 
Turquie : Difficile apprentissage de la démocratie.
Samedi 13 mai de 10h00 à 12h30
Salle 3.12
Inalco, 65 rue des Grands Moulins - 75013 Paris
Entrée libre sur inscription : conferences.fc@inalco.fr

Langue(s)