Plan tourisme avec l'Inalco

Depuis la mise en place, en 2014, du partenariat entre la Préfecture de Police et l’Inalco, le dispositif d’aide à l’accueil des victimes étrangères par des étudiants linguistes constitue une véritable aide pour les policiers en patrouille ou dans un commissariat de police de l'agglomération se trouvant en présence de victimes et confrontés à la barrière des langues.
Plan tourisme avec l'Inalco

Cet été, 22 étudiants assureront un accueil téléphonique et physique des victimes qui souhaiteront obtenir des informations ou déposer plainte dans les langues chinoise, japonaise, coréenne et arabe. Ces étudiants reçoivent également une formation sur l’accueil et les formalités administratives qu’ils auront à expliquer à leurs interlocuteurs.

L’expérience a prouvé que leur intervention était très rassurante pour les victimes qui reçoivent une écoute et une véritable aide dans leur langue. Au cours des deux dernières périodes estivales, plusieurs centaines de victimes ont été accueillies par ces étudiants et se sont dit satisfaites de leurs services.