Peut-on écrire une histoire française du patrimoine soviétique ?

De l’ambassade d’URSS au cinéma Cosmos de la rue de Rennes, de la cité Gagarine d’Ivry-sur-Seine au cimetière soviétique de Noyers-Saint-Martin, des musées Lénine de Paris ou de Longjumeau au siège du PCF place du Colonel Fabien, de la « kollektsija » d’art contemporain soviétique offerte au Centre Pompidou à l’engouement des collectionneurs particuliers pour les productions artistiques soviétiques : les exemples de la présence de ce patrimoine soviétique, pluriel et protéiforme, sont nombreux.
Patrimoine soviétique 2017
Cent ans après la Révolution russe d’octobre 1917, ce colloque international propose de mener une réflexion sur les enjeux multiples que soulèvent les traces encore présentes de l’Union soviétique en mobilisant différentes disciplines : histoire sociale, patrimoine, histoire de l’art et archéologie. 

La première journée, le 12 octobre, organisée dans les locaux de l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco) à Paris (XIIIe arr.) sera l’occasion de redécouvrir les itinéraires patrimoniaux des monuments et bâtiments soviétiques en France, notamment celui du pavillon soviétique de l’exposition internationale de Paris de 1937.

La deuxième journée, le 13 octobre, en collaboration avec la Maison des métallos à Paris (XIe arr.), se penchera sur les institutions abritant des collections soviétiques ainsi que sur la diversité des formes patrimoniales, des monuments à l’urbanisme, en passant par le cinéma, la photographie, la peinture ou encore les drapeaux rouges.

Le colloque se clôturera le 14 octobre avec une journée d’excursion dans le Val-d’Oise proposant de découvrir de manière exceptionnelle le bas-relief du pavillon soviétique de l’exposition universelle de 1937 mis au jour par l’INRAP (Institut National de recherches archéologiques préventives) en 2004 à Baillet-en-France et exposé au Musée archéologique du Val-d’Oise à Guiry-en-Vexin.

Toutes les informations pratiques, le programme détaillé ainsi que les résumés des interventions sont disponibles sur notre site Internet

ATTENTION : L’inscription au colloque et à ses différentes initiatives est obligatoire en renvoyant la fiche d'inscription disponible en pièce-jointe par mail patrimoinesovietique2017@gmail.com ou par voie postale à l’adresse suivante : IHS CGT Métaux – 94 rue Jean-Pierre Timbaud – 75011 Paris.
 

Programme


Journée du 12 octobre 2017 

9h. Accueil des participants
Mot de bienvenue. Manuelle Franck, présidente de l’Inalco
Introduction générale. Taline Ter Minassian et Julie Deschepper

10h. Panel 1. Redécouvrir les pavillons soviétiques en France
Discutante : Julie Deschepper, doctorante en Histoire à l’Inalco
- François Gentili, archéologue à l’INRAP et Sophie Hohmann, enseignante à l’Inalco : La représentation des RSS, figuration, armoiries, activité économiques, alphabets, dans les propylées du pavillon soviétique de 1937
- Ludmila Budrina, PhD en Histoire de l’art, chef du Département des arts décoratifs du Musée des Beaux-Arts d’Ekaterinbourg, mMaître de conférence, université Fédéral de l’Oural (Russie) : Les œuvres soviétiques en pierres dures à Paris dans les années trente
- Cristiana Volpi, architecte, docteur en histoire de l’architecture et de l’urbanisme, université de Trente (Italie) : Les pavillons de l’URSS aux expositions internationales de Paris de Paris de 1925 et 1937. L’architecture soviétique et les commentaires des Français
- Olga Ryabchenko, docteur en histoire, professeur à l’Université de Kharkov (Ukraine) : « Presque tous les journaux écrivent sur le pavillon russe … » : Le pavillon soviétique à l’Exposition universelle de Paris en 1925 (en russe)

11h. Discussion

11h30. Pause café

12h. Panel 2. Le legs du « soviétique » : un patrimoine français ?
Discutant : François Gentili, archéologue à l’INRAP
- Pascal Pivard, Collectionneur thématique de l’Exposition Internationale de 1937 : L’archéologie de grenier. Le pavillon soviétique au travers des bibelots de l’Expo.37
- Pierre Coutaz, syndicaliste : Sous les plis du drapeau rouge
- Vincent Desbrosse, Aline Faille, Stéphane Sindonino, archéologues à l’INRAP : Mémoire(s) russe(s) dans la Marne

12h45. Discussion

13h. Pause déjeuner

14h30. Panel 3. Le patrimoine soviétique monumental et architectural en France
Discutants : Jean-Louis Cohen, architecte et historien, docteur en Histoire de l’art, habilité par l’EHESS et Taline Ter Minassian, professeur d’Histoire contemporaine, Inalco
- Vanessa Grossman, architecte, doctorante à Princeton : La Maison des communistes à Paris (1925-1985)
- Fabien Bellat, chercheur, laboratoire EVCAU, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture Paris Val de Seine : Le rééquipement diplomatique à Paris
- Olga Kazakova, directrice de l’institut du modernisme à Moscou : L’architecture du modernisme soviétique en France (en russe)
Julien Monneau, master 2 Histoire et civilisations comparées, université Paris 7 : Le musée Lénine à Paris
- Clarisse Lauras, docteur en histoire, professeur d’Histoire Géographie : Les gratte-ciels de Villeurbanne d’un film à l’autre
- Emmanuel Bellanger, chercheur au CNRS, Centre d’histoire sociale du XXe siècle, université Paris 1 : L’URSS, Georges Marrane et Ivry-sur-Seine, « capitale du communisme français »

16h15. Discussion

16h45. Panel 4. Penser et voir le patrimoine soviétique dans l’espace post-soviétique  
Discutant : Jean-Robert Raviot, Professeur de civilisation russe et soviétique, Université Paris Nanterre
- Mikhail Ilchenko (PhD Candidate in Political Science, Institute of Philosophy and Law of the Russian Academy of Sciences, Ural Branch) et Anastasia Egorova(Associate Professor of Visual Communication Department, Ekaterinburg Academy of Contemporary Art) – Russie
Uralmash as a “museum of utopia”: How to think about the Soviet urban planning heritage under current conditions?
- Chantal Dhennin-Lalart, Docteur en histoire contemporaine, Professeur d’histoire agrégée, Laboratoire HLLI à ULCO, Université Lille, Nord de la France
Monumentalisme soviétique et actuels enjeux de la mémoire communiste à Bucarest, en Roumanie
- Inna Kalita, PhD, Univerzita Jana Evangelisty Purkyně (République Tchèque)
Le patrimoine soviétique de la Biélorussie contemporaine (en russe)
- Ekaterina Vikulina, PhD in Cultural Studies, Associate professor, Russian State University for the Humanities
Lieux d’oubli : monuments soviétiques dans le cadre de la politique nationale de Lettonie (en russe)

17h45. Discussion et conclusions.

18h30. Discussion avec Laurent Antoine et projection du film « Visite virtuelle du pavillon soviétique »

19h30. Buffet dans le foyer de l’Inalco

 

Exposition

Semaine du 6 octobre au 5 novembre :
Exposition dans la Galerie de l’Inalco  « La naissance d’un patrimoine soviétique en France : une archéologie du Pavillon de l’URSS de l’Expo 37 ».
En accès libre.

Thème(s) : 

Langue(s)

Région(s) du monde

Europe et Eurasie